Depuis le 2 septembre je suis seule avec mes enfants, L'Homme étant en formation professionnelle !

Ma vie se conjugue seule en ce moment, alors il faut que je gère tout, seule !! La maison, les enfants, les rendez vous, les mauvaises nouvelles. 

Devoir jongler entre les contrôles post-opération pour l'oeil de P'tit Poulet. Mais d'autres rendez vous prés-opératoire toujours pour P'tit Poulet, rendez vous avec l'anéstésiste. Son hospitalisation de 2.5 jours en clinique où il a fallut que je reste avec lui jour et nuit.

A un moment je n'y arrivais plus, le quotidien était devenu presque ingèrable. J'étais à fleur de peau du matin au soir, je finissais même par ne plus me reconnaître, tant dans ma façon de parler, que dans mon éducation. La maman que j'etais avant était enfermer dans mon coeur et une mauvaise maman, une mauvaise moi avait pris ma place. Une moi qui passais son temps à crier sur mes enfants, une mauvaise moi qui punissais mes enfants à tord ou à raison. A force je ne savais plus quand c'était une grosse ou une petite bêtise, ni quelle punition donner. Je n'entendais plus parler mes enfants non je les entendais crier à longueur de journée. Je les voyais se battre, se chamailler ... 

Un mot plus haut que l'autre et ça y est j'étais en colère, quand je demandais quelque chose et qu'au bout de trois fois c'était toujours pas fait je leur criais dessus pour qu'ils obéissent un minimum. J'étais entrée dans une éducation qui fonctionne fonctionnait à coups de chantage pour pouvoir soufflé un peu. Mais c'est comme tout ça ne marche pas à chaque fois !!! 

Je ne pouvais pas sortir avec mes enfants car à chaque fois je passais mon temps à leurs dire fait pas ci, fait pas ça. Quand je refusais quelque chose ils avaient tendance à me faire une crise en plein rayon. Alors plus de sortie. Les rendez vous médicaux étaient bien assez difficile à géré comme ça !!

Oui parce que tomber malade pendant les vacances c'est bien !! Et de partager avec tout le monde c'est mieux !

Le fait de ne pas pourvoir soufflé était devenu très très dur. Et encore plus dur pendant les vacances, à devoir rester enfermer, c'est pas la joie.

Et puis l'école a repris et tout c'est calmer, surtout P'tit Geek qui a mûri presque d'un coup, il est devenu plus calme, plus obéissant, plus serviable ...

P'tit Poulet a eu son ses opérations qui ces sont bien passées, j'en parlerais plus tard.

Lundi journée hyper speed le matin il a fallut que je fasse le maximum de ménage pour ma belle soeur, qu'après le repas j'emmene mes filles chez une amie. Que je file à la gare chercher ma belle soeur, ensuite direction la maison et de la maison que je cours à la clinique. Le tout en un minimum de temps. Rendez vous à la gare à 17h et rendez vous à la clinique à 17h forcement ça coince lol

Et puis voila je me suis retrouver seule avec mon fils, dans un endroit où règne le calme absolu surtout à 18h

2.5 jours de calme (d'angoisse aussi), 2.5 jours ou j'ai pu me retrouver avec moi même, ou j'ai pu me recentré sur mon moi intérieure. 

J'ai retrouver mon grand rester à la maison avec sa tata, le lendemain aller chercher mes filles chez mon amie. J'ai retrouver tout le monde changé, appaisé, à l'écoute des uns et des autres. Et ça change la vie !!!!!

Bon il manque toujours autant de temps pour que tout le monde y trouve son compte, mais le fait est que ça a fait du bien à tout le monde cette séparation.

J'ai retrouver mes enfants avec bonheur et joie.