{53 thèmes sont lancés pour 2015 et chaque semaine (du dimanche au dimanche) vous vous l'appropriez et en faites un billet sur votre blog avec la technique qui vous convient (texte, poème, photo, dessin....) Chaque dimanche les participations seront récapitulées sur www.agoaye.com. Cette année, on échange au sein d'un petit réseau sympatoche plein d'enthousiasme et de convivialité. } 

 

Voici le thème : Maman

 

Il y a quelques semaines Agoaye nous propose pour thème la lettre jamais envoyer. Dans cette lettre je parlé de ma mère. Des dures choses que j'ai vécu ou même ressenti durant mon enfance. 

Pour cette semaine je ne reviendrais pas sur MA maman, je vais essayer autre chose à la place. 

Maman est un mot qui peux avoir plusieurs de facettes, qui peut avoir aussi plusieurs définitions. J'entends par la qu'il y a autant de définition qu'il y a d'enfant. Alors oui il y a bien une définition précise dans le dictionnaire. Mais c'est tellement impersonnelle !

Quand j'étais petite j'idolatrais ma mère, je trouver que tout ce qu'elle faisait était bien et juste, mais je voyais tout ça avec mes yeux d'enfant. 

Un jour je suis devenue moi même maman, là, ma vision du mot maman a pris un tout nouveau sens. 

C'était à moi de protéger, d'elever mon enfant, avec les bases que j'ai eu durant mon enfance. Pas facile tout ça quand ce que tu éprouve pour ton enfant est loin du ressenti de mon enfance.

Aujourd'hui pour plusieurs raisons je ne veux pas ressembler à ma maman, je veux être la maman de mes enfants. Une maman aimante (non pas que la mienne ne l'était pas), douce, qui prend le temps d'écouter mes enfants, qui ne cris pas sur tout les toits les petits soucis que l'on rencontre ensemble (paradoxe quand on tien un blog). 

Je veux leur donner une éducations juste, ferme et douce à la fois. Je veux être ouverte à la discussion en tout genre. Je ne veux pas que mes enfants est des sujets tabous avec moi, comme j'en ai eu dans mon enfance.

J'aimerais que mes enfants soit fière de moi quand ils grandiront, je ne veux pas qu'ils gardent de moi de mauvais souvenirs. 

J'aimerais qu'ils pensent de moi que j'étais une bonne maman, pas la maman parfaite car jamais je ne le saurais.

Mais j'aimerais de tout coeur que mes enfants gardent en eux de beaux souvenirs, même si tout n'est pas facile tout les jours.

Je veux que mes enfants se souviennent d'une enfance heureuse. 

Je veux juste leur bonheur, je veux être LEUR maman, une maman en qui ils peuvent avoir confiance, une maman avec qui on peut parler de tout et de n'importe quoi.

Je n'aimerais pas que mes enfants aient les mêmes souvenirs que j'ai de mon enfance.