C'est fou comme le temps est passé vite.

J'ai commencé mon décompte à partir de Jour J-50

Je suis déjà à Jour J

J'ai écris ce billet par avance, car en ce moment même je serais sûrement sur la table d'opération, le chirurgien entre les jambes entrain de me troué le ventre et toute une équipe pour le secondé.

Oui pas très glam tout ça. J'ai appris il y a peu que la position de l'opération est la même que pour accoucher !!

Sympa non ??!!

La dernière fois que j'ai eu cette position j'étais consciente et c'était pour donner la vie à ma fille.

Cette fois ci ça sera pour ME donner vie, une seconde vie, une seconde chance. 

50 jours sont déjà passés depuis le jour où j'ai su la date de mon intervention. 50 jours

Il y a un peu plus de 15 jours c'était le début des grandes vacances, pour moi c'était le début du stress, c'était ma dernière ligne droite. Je n'avais plus trop de repère puisque je n'avais plus d'obligation de me réveiller à 6h30 pour l'école. 

Je savais que la prochaine fois que je retournerais à l'école je ne serais plus la même du moins physiquement. Mon changement aura déjà commencer. Et peut être même que cela se verra.

Je ne pensais qu'à ça tout le temps du jour ou de la nuit, tout m'y faisait penser. 

J'ai angoissé à mort par rapport à l'opération, à l'anésthesie surtout. 

J'ai même fais la misère à ma maisonnée, c'était plus fort que moi. J'étais hyper grognon dans mes meilleurs jours.

Et puis lundi matin je me suis réveiller avec un poids un moins, je n'avais plus peur, et j'avais hâte d'être à aujourd'hui.

Alors sûrement que mon ressenti de ce matin sera différent que celui que j'ai au moment où j'écris ce billet, mais aujourd'hui je vais plutôt bien.

Mes enfants sont quand à eux angoissés, mon grand pourtant pas très démonstratif me fait beaucoup de câlins, il est à mes petits soins :)

Ma grande a un peu de mal avec le faite que je ne dorme pas à la maison durant plusieurs nuits. 

Mon troisième est plutôt égal à lui même Mr bêtises et Mr je boude à tout bout de champs.

Ma dernière est celle qui a le plus de mal, mais ça j'ai déjà expliquer comme elle traduisait son angoisse.

 

Je veux remercier aussi du fond du coeur ma belle soeur, très présente, qui m'apporte du soutien au quotidien. Toujours un mot gentil et plusieurs fois par jour à prendre de mes nouvelles, savoir comment je vais, comment va ma petite famille.

Je veux aussi remercier très chaleureusement Lilian, qui a toujours eu de gentilles pensées. Qui a toujours était à mon écoute, et à celle de ma famille.

Je remercie également audrey pour son écoute et son réconfort . 

 

Aujourd'hui c'est le grand jour. Le jour du nouveau et de la renaissance. 

J'y suis enfin arrivé, 18 longs mois de parcours semé d'embûches, de doutes, d'angoisse, de stress.

Ma vie commence aujourd'hui ce 21 juillet 2015.