Voila ça fait 1 semaine que mon décompte a commencer à compter dans l'autre sens ^^

Aujourd'hui je suis à Jour J+7, wahouuu j'ai envie de dire, ça passe aussi vite dans ce sens là !!! Truc de fou quoi.

Le 21 Juillet c'était donc il y à 7 jours, cette journée a commencer à 7h15. J'ai passé une nuit pas trop mal avec quand même des réveils. Je n'étais pas angoissé durant la nuit.

Le matin il a fallut que je me prépare pour l'intervention, une seconde douche à l'ibiscrub. Il a fallut aussi que j'enfile seule les chaussettes de contentions et voila il était 8h30 du matin et j'étais prête. 

Oui mais voilà je ne passe qu'à 12h s'il n'y pas de retard. Mais qui connaît un seul hôpital où il n'y a pas de retard ??? Personne je suis sûr ^^

Le plus dur à était à ce moment là, l'attente entre le moment où j'ai été prête et le moment de descendre au bloc.

Par chance mon homme est venu me tenir compagnie jusqu'à l'heure H, car on savait qu'avec le retard il ne pourrait pas venir le soir, car personne pour garder les petits. Donc on a profité avant l'intervention. 

Là ma tête et mon coeur font le yoyo, un coup ça va nickel, la minute d'après je panique total, mon coeur s'emballe.

14h35 heure H de mon jour J 

Ça y est c'est le moment, instant que j'ai tant attendu, 18 mois de parcours !!

Le trajet jusqu'aux portes du bloc opératoire ça a était, une fois les portes franchies une grosse crise de panique, je me fond en sanglot, je veux réellement faire machine arrière. Je ne veux pas y aller, descendre du lit et m'enfuir en courant mais je reste pétrie et transi de peur sur mon brancard à sangloter toutes les larmes de mon corps.

Le numéro de mon bloc est le N°8 mais il y a encore du monde dedans. Il faut finir la chirurgie et nettoyer le bloc. 

Le temps passe relativement vite, du personnels reste avec moi pour me remonter le moral, pour me rassurer ça fonctionne plutôt bien. On profite aussi pour me poser la perf.

15h03 je rentre dans le sasse du bloc opération, là où on va me préparer et me poser encore tout un tas de questions. Je vois l'anesthésiste que j'avais déjà vu, enfin une tête connue. 

Elle a vu direct que je n'allais pas terrible, que j'étais très très paniquer. Pétrifier de peur

Ensuite tout le monde est arriver, j'ai vu l'équipe entière qui allait rester avec moi pendant l'opération.

Un monsieur, je crois que c'était un infirmier anesthésiste, très gentil, m'a tenu la conversation, on a rigoler ça m'a fait un peu de bien. Il me dit qu'il va falloir que je pense à une plage avec du sable chaud. Oui mais voila il y a environ 15 ans j'ai déjà eu le droit à la plage et au sable chaud ça n'a pas était très concluant au réveil ... A suivre !!!

15h46 je sors du sasse pour entrer dans le bloc, il est froid mais très lumineux, au passage je me bouffe leurs lumières en pleine tronche. Mais il y a de la musique c'est le point positif que j'aime. Bien que je n'y prête pas vraiment attention, on me demande quand même si ça me plaît ! Un petit signe ce fait entendre car c'est la musique qu'il y a eu lorsque j'ai accouché de ma deuxième.

On me dit tout ce qui va ce passer jusqu'à mon endormissement, tout ce que chacun va faire, mais tout va très vite, pendant que ce monsieur me parle de ses enfants et m'éxplique la procédure on commence déjà les branchements, l'instalation du masque à gaz, de la couverture chauffante, l'anesthésiste commence les injectons, je me sent mieux, et puis tout à coup j'ai la tête qui tourne je panique un peu, je demande ce qui ce passe. Le gentil monsieur me dit que c'est les produits et que c'est tout à fait normal, alors il commence à me faire parler de mes enfants. Je dois mettre un prénom de mes enfants sur chacun de mes doigts, Je n'ai pas réussi à placer tout le monde mais j'ai penser jusqu'à ma petite dernière. Dans ma dernière seconde de lucidité je l'entends me parler de la plage et de sable chaud ...

Et voilà j'étais chimiquement dans les bras de Morphée. Je ne sais pas l'heure qu'il était car depuis 15h46 je n'ai plus vu d'horloge.

17h49 voilà quand j'ai ouvert les yeux et refermer aussitôt. 

Je suis remonté dans ma chambre vers 20h30, et il y avait quelqu'un dans le lit d'à côté. 

Pas d'heure dans ma chambre et mon téléphone était consigné dans le bureau des infirmières. Je l'ai donc demander et vers 22h15 j'ai réussi à envoyer un sms à mon homme. Mais je n'ai pas eu la force de lire les siens je me suis rendormi jusqu'à 2h15 et puis les douleurs sont apparues, j'avais le boutons morphine sous le nez et je n'ai pas hésité à m'en servir. 

Le lendemain vers 8h30 on est venu me lever pour la toilette, on m'a demander de me lever et si je n'avais pas la tête qui tournait je pouvais aller à la douche. 

Bon bah voilà je suis parti à la douche. 

Une fois prête vers 11h le médecin est passait dans la chambre voir comment j'allais. Et avant de rentré je l'entends dire "Mm M. a eu un bon réveil mais assez brutal elle a frappait tout le monde" 

Ouais je sais lol En remontant dans ma chambre le peu de moment de lucidité j'ai eu un vague souvenir de moi en train de gueuler "Mais foutez moi la paix, j'ai mal bordel" en me débattant dans tous les sens ... 

Bon bah ce n'étais pas seulement mon imagination c'est réellement arriver, en même temps j'avais bien dit que la plage et le sable chaud avait mauvais effet sur moi. 15 ans après rien n'a changé lol

Voilà mon jour J et le début de ma nouvelle vie J+1