Et voilà j'y suis, dans ce délais tant redouté !!!

Le dépassement de terme ...

5 ème grossesse et c'est la première fois que cela m'arrive, aller au delà du terme.

Mercredi jour de ma date théorique d'accouchement j'ai eu rendez-vous avec le gynéco et une sage-femme (homme) pour voir si mon bébé allait bien.

J'ai commencé par faire une écho pour contrôler le taux d'oxygène qui passe dans le cordon ombilical (un doppler). Le gynéco a était vraiment super, il en a profiter pour faire des photos en 3D. Avec L'Homme on a vu le visage de notre fille, et en toutes objectivités (bien sûr) elle est magnifique. 

Ensuite j'ai dû aller à l'étage pour aller faire un monitoring, et un examen vaginal pour voir si mon col avait modifier on pas.

Avant de monter je passe par le secrétariat pour reprendre un rendez-vous avec le même gynéco pour vendredi 12 soit à DPA J+2, la secrétaire me dit que je viendrais sûrement avant vendredi, je lui répond gentiment que nous verrons bien ... Mais je n'y crois pas du tout.

Je monte et peu de temps après je suis appelé pour la sage femme (Guillaume), il regarde mon dossier et me ré-explique pourquoi je vais être suivi autant jusqu'a l'accouchement.

La chambre fait peur, elle est petite et n'a qu'une seule fenêtre qui est murée, l'hopital est en travaux depuis plusieurs mois et ce jusque fin 2018.

Je m'installe pour commencer le monito, il est 10h35 mais c'est le calme plat sur le tracé des contractions !!! Sur celui de ma fille tout va bien, au début elle dort et au bout de 20 min elle se réveille et ça ce vois sur le tracé ^^

 

DSC_0358

Le monitoring ce termine avec deux toutes petites contractions !!

A l'examen gynécologique mon col est postérieur et ouvert à 2 doigts. Je demande un décollement de membranes puisque mon col est favorable. Je m'attends à ne pas supporter cet acte est finalement ça va, ce n'est pas si douloureux que ça, la sage femme me dira par la suite qu'il ne l'a pas fait beaucoup car la santé de ma fille n'est pas en jeux et que c'est uniquement un décollement de convenance ...

Je dois retourner chez moi jusqu'à vendredi ou avant si cette Demoiselle se décidait a venir.

Pour mettre toutes les chances de mon coté je vais marcher avec les enfants et je fais du ménage. Mais rien ...

On me dit que mercredi c'est la pleine lune  ! Oui, est ?? Ça ne fonctionne pas sur moi ... A part des nuits de merde ça ne fait rien d'autre sur moi. 

Depuis une petite semaine, je ne dors qu'entre 3h et 5h par nuit.

 

Jeudi, énorme baisse de moral, je n'ai plus envie de rien, je ne mange même pas le midi. Pendant le repas je monte me coucher et je redescend que pour les enfants à 16h pour la sortie d'école. Je n'ai plus envie de rien et je pleure une bonne partie de la journée. 

Le soir on essai même les câlins avec l'homme ...

Mais toujours rien. 

Dans la nuit il me semble quand même avoir perdu une partie du bouchon muqueux, mais j'ai un doute avec le câlin que nous avons fait !!

 

Vendredi matin, il semblerait que ce soit bien le bouchon qui parte, nouvelle perte.

8h40 retour à la maternité, je devais avoir une écho mais avec les travaux l'échographe a griller donc pas d'écho aujourd'hui. Je monte direct voir la sage femme du jour, je ne la connais pas et ne sais même pas son prénom.

Elle e pose le monito est c'est parti pour 20 min de contrôle. 

Bébé va bien et moi et bien ... 1 seule contraction !!!

A l'examen mon col n'a que légèrement raccourci, elle tente à nouveau un décollement mais apparemment mon col n'est pas facile à attraper car la tête de bébé est baisse.

Rien de plus, je dois rentrer chez moi, avec tout le désespoir du monde sur mes épaules :(

Avant de partir je dois quand même reprendre un rendez-vous pour dimanche matin. Continuer les petites choses que je fais déjà pour amorcer de travail (marche, ménage, câlin, courses ...) ce que je fais quotidiennement.

Samedi, aujourd'hui hormis une énième nuit pourrie, rien de plus rien de moins niveau début de travail ou même contractions !!

Le temps ne passe pas, c'est long et je suis gagné par l'ennuis, par l'envie de rien, par l'envie de pleurer sur mon sort. Mais je ne peux pas c'est le week-end il y a les enfants, ma soeur, mon homme qui en a marre de me voir comme ça, apitoyé sur moi, j'ai du mal à sourire et quand je le fais ce n'est pas sincère.

J'essaie de cacher mon désarroi mais je n'y arrive pas si bien que ça. Je râle tout le temps et ne supporte plus rien ni personnes, surtout mes enfants. 

Mon prochain rendez-vous c'est demain matin, dimanche, à 10h 

Alors tout le monde me souhaite que P'tite-Étoile arrive ce week-end mais honnêtement je ne l'éspere plus sans un déclenchement lundi

J'angoisse même de la césarienne, moi qui me suis préparé pour un accouchement spontané sans péridurale et même pourquoi pas chez moi ... 

Je doute même de notre allaitement, rien n'a était comme voulu tout du long de cette grossesse, alors je me dis que ça non plus ça ne fonctionnera comme je l'éspere, comme pour ma dernière ... 

Cette semaine sera la plus longue de toute ma vie, la plus difficile aussi, la plus compliquer a gérer car beaucoup me disent que c'est pour bientôt, qu'elle sera là d'ici peu, mais le d'ici peu n'arrive pas ... JAMAIS ...

 

J'en ai marre, mais est-ce que j'ai le droit de me plaindre de cette attente ???

Je sais que c'est égoïste car combien de femmes reveraient être dans ma situation ?! 

Je ne sais pas, mais je le vis très mal, je n'arrive pas à garder la tête hors de l'eau ... C'est comme ça et je n'y peux rien.